Photolangage : Images à télécharger

Les images ci-dessous sont proposées et commentées dans l’ouvrage « Philosopher à tout âge » (Vrin).

Vous pouvez les intégrer à vos ateliers philo en utilisant un vidéoprojecteur couplé à un  ordinateur.
Pour ce faire :

1°) Cliquer sur la photo pour l’afficher plein écran

2°) Bouton droit de la souris : cliquer sur « enregistrer sous »

3°) Choisissez l’emplacement de votre ordinateur où vous voulez enregistrer l’image (dossier )

4°) Cliquer sur « enregistrer ».
Une fois toutes les images enregistrées, vous pouvez les projeter aux participants de l’atelier ou de votre classe pour faire avec eux un photolangage (cf ouvrage F.Galichet, « Philosopher à tout âge » , Vrin 2019)..

Vous pouvez déposer dans la fenêtre au bas de la page toutes vos réflexions, questions, remarques, compte-rendu d’expériences, difficultés et réussites, etc. dans la pratique des ateliers de photolangage philosophique. Je ne manquerai pas de répondre aux questions que vous pourrez poser – mais d’autres pourront le faire aussi !

 

 

FICHE N° I : LE JUSTE ET L’INJUSTE

 

Arbitre de foot
Daumier : Un avocat qui est évidemment convaincu de sa cause (BNF)
Martin Luther King en meeting
Nicolas Poussin : Le jugement de Salomon (Musée du Louvre)
Superman

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE N° 2 : LA DIGNITÉ

 

Nelson Mandela
Vieux sage d’Afghanistan (photo Unicef)
Femme africaine (photo Unicef)
De Gaulle : portrait officiel (la Documentation française)

Martin Luther King : voir fiche n° 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE N° 3 : LE TRAVAIL

 

Caillebotte : Les raboteurs (Musée d’Orsay)
Charlot dans « Les Temps moderne’s »
« Déjeuner au sommet d’un gratte-ciel »
Maurice Fallies, Usines à Saint Denis (Musée de l’Ile de France, Château de Sceaux) Cliché P.Lemaitre
Vermeer, La dentellière (Musée du Louvre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE N° 4 : LE BONHEUR

 

Enfants souriants (photo Galichet)

 

 

 

 

 

Charlot
Matisse, La danse (Musée de l’Ermitage, Saint Petersbourg)
Villa au soleil ( la villa Moustique)
Paysage de Chartreuse (photo Galichet)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE N° 5 : LA SOLITUDE

 

Botticelli : La mélancolie (coll. privée)
Caspar David Friedrich :Le voyageur contemplant une mer de nuages (Kunsthalle de Hambourg)
Rembrandt : Jérémie pleurant sur la destruction de Jérusalem  (Rijskmuseum)
Henri Rousseau : Promenade dans la forêt (Kunsthaus Zurich)
Van Gogh : Vieil homme pleurant (Otterlo, Kroller-Muller Museum)

)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE N° 6 : LES AGES DE LA VIE

Voir la page « D’une génération à l’autre », proposition d’activités réflexives à partir de 8 images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE N° 7 : LIBERTÉ, AUTONOMIE

 

Voilier sur la mer
Sydney Bechet jouant de la clarinette
Gandhi
Delacroix : La liberté guidant le peuple (Musée du Louvre)
David : Bonaparte franchissant le Grand Saint Bernard (Chateau de Malmaison)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE N° 8 : LA MORT

 

Dessin de Serre (« Savoir vivre »)
Soleil dans la forêt
David, La mort de Socrate
Rembrandt, La leçon d’anatomie
Manet, Le suicidé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE N° 9 : LA RELIGION

 

Kandinsky, Composition X
Rembrandt, Saint Jacques le Majeur
Pélerins en Inde (Delhi)
Stefan Lochner, Le Jugement dernier

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE N° 10 : QUI SUIS-JE ?

 

Courbet, Le désespéré

Rembrandt van Rijn , Autoportrait

Botticelli, Portrait de jeune femme
Franz Hals, La Bohémienne
Delacroix, Orpheline au cimetière
Van Dyck, Autoportrait

12 commentaires sur Photolangage : Images à télécharger

  1. vos choix sont fabuleux et permet d’aborder, de penser des réalités essentielles de la vie. je pense les utiliser en travail de groupe. Merci

  2. Merci pour la mutualisation.
    Une modeste remarque qui n’enlève rien à la valeur du travail réalisé : les pèlerins de la fiche 9 ne se trouvent pas à La Mecque, mais en Inde, sauf erreur de ma part, à la Jama Masjid de Delhi.

  3. Bonsoir !
    Je suis animatrice et je souhaite aborder
    « Le confinement » sous forme de prise de la parole, dés que l’ecole reprendra.
    Pouvez vous m’aider ?
    Merci a tous,

    1. Bonjour,
      J’ai bien reçu vos messages concernant l’animation de débats philo autour du confinement. Mais j’avoue que je suis un peu embarrassé pour vous répondre. Etant donné la situation actuelle, il ne peut s’agir que de débats à distance, par Internet. Le mieux est alors de créer une « liste de diffusion » (à moins que vous n’ayez un compte Facebook) sur laquelle les participants pourront déposer leurs messages, qui seront vus par tous les participants de la liste.
      Cette forme de débat en ligne est évidemment plus lente qu’un débat oral, mais elle présente l’avantage de permettre aux participants de réfléchir avant d’intervenir. C’est une autre forme de discussion, plus réflexive, plus collaborative aussi.
      En ce qui concerne l’animation de tels débats à distance, elle consiste essentiellement à intervenir à bon escient, pour reformuler, synthétiser et problématiser des interventions comme pour un débat oral.
      Quant aux sujets qui peuvent être traités autour du confinement, ils ne manquent pas ! Il y a d’abord toutes les questions éthiques que pose la lutte contre l’épidémie : peut-on restreindre les libertés pour mieux combattre la maladie ? Qu’est-ce que l’épidémie révèle de notre monde actuel ? Il y a ensuite les questions tournant autour de la solitude et du rapport à autrui : la fiche n° 5 de mon livre Philosopher à tout âge (Vrin) peut vous y aider.
      Si vous tentez un tel débat (en invitant par exemple des personnes de vos connaissances à y participer) n’hésitez pas à me contacter si je peux vous aider !
      Bien cordialement,
      François Galichet

  4. Bonjour,

    nous sommes deux étudiantes suisses à la Haute Ecole Pédagogique du canton de Vaud et, dans le cadre de notre mémoire professionnel, nous nous intéressons aux différents points de départ de la DVP. Notre but est de faire de la DVP en classe à partir de récits ou d’images et c’est notamment votre site qui nous a motivé à prendre les images comme points de départ. Cependant nous sommes à la recherche de sources théoriques pour appuyer ce choix. Pouvez-vous nous en proposer?
    Merci d’avance pour votre réponses,

    Justine Vulliens et Laurata Llabjani

    1. Pour ce qui est des “sources théoriques” que vous demandez, je peux vous donner les indications suivantes.
      – Vous trouverez dans l’ouvrage Pourquoi et comment philosopher avec des enfants ? (Hatier, 2018), p. 138 – 152, un chapitre sur “les supports visuels” dans les ateliers philo, avec plusieurs références d’ouvrages ou de sites.
      – le site Philo dell’arte, animé par Mélanie Olivier :
      https://www.calbw.be/fiches-pedagogiques-philo-dellarte
      contient de nombreuses fiches pédagogiques autour de l’utilisation de l’art dans les ateliers philo.
      – L’ouvrage de Chiara Pastorini , Une année d’ateliers philo-arts (Nathan 2019) contient à la fois des fiches pédagogiques et une réflexion d’ensemble .
      – Sur un plan théorique, vous pouvez consulter mon livre Philosopher à tout âge, Approche interprétative du philosopher (Vrin Z019), et dans l’ouvrage Perspectives didactiques en philosophie (Lambert Lucas), , mon chapitre : L’interprétation, une compétence philosophique.
      L’un et l’autre contiennent de nombreuses analyses de tableaux et une réflexion théorique sur l’image et le concept en philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.